Membres

Les membres fondateurs

Bernard Paranque

Bernard Paranque est professeur de finance à KEDGE Business School et titulaire d’une habilitation à diriger des recherches. Il est également directeur du centre d’expertise « Economy & Finance Reconsidered – Emerging Countries », titulaire de la Chaire AG2R LA MONDIALE « Finance autrement » et chercheur associé du LEST-CNRS-UMR 7317.

Bernard a débuté sa carrière en tant qu’économiste associé dans un cabinet comptable en 1984. Entre 1990 et 2004, il a travaillé comme économiste senior à la Banque de France. De 1999 à 2002, il a été détaché par la Banque de France auprès du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie - Direction des Entreprises du Commerce, de l’Artisanat et des Services (DEcas) en qualité de responsable du bureau « Financement des entreprises ». Entre 2001 et 2003, il a été professeur associé à l’Université Paris-I-Panthéon-Sorbonne.

Ses recherches se concentrent sur la finance et la gestion de ressources communes, avec un intérêt particulier pour les entreprises appartenant aux salariés. Il s’intéresse également à l’économie sociale et solidaire.

Christophe Revelli

Christophe Revelli est professeur associé de finance responsable et directeur académique du M.Sc Finance de Kedge Business School. Il est diplômé de l’Université de Montpellier (Doctorat en Sciences de Gestion). Ses cours et ses recherches s’inscrivent dans le champ de la finance responsable, de l’approche critique de la théorie financière moderne et de l’impact investing.
Christophe REVELLI a reçu en 2012 le prix de recherche RIODD-VIGEO pour sa thèse intitulée « Performance financière de l’investissement socialement responsable (ISR) : approche méta-analytique » et le trophée SAB 2015 du meilleur article en finance durable pour son article « Should Consider Islamic Investors SRI Criteria in their Investment Strategies? ».

Christian Walter

Christian Walter est diplômé de l’ESSEC (1983), actuaire agrégé de l'Institut des actuaires (1990), docteur en sciences économiques (1994), habilité à diriger des recherches en sciences de gestion (2004), qualification professeur des universités par le Conseil national des universités (section 6-sciences de la gestion, 2005 puis 2014), qualification internationale CERA (actuaire expert en gestion des risques, 2016). Il est depuis 2008 chercheur associé au Centre de Philosophie contemporaine de la Sorbonne (ISJPS, UMR 8103). Depuis 2013, il est titulaire de la chaire « Éthique et Finance » du Collège d’études mondiales de la FMSH. Il a été chercheur invité à l'université de Yale, New Haven (1997) et professeur invité à l'université de Columbia, New York (2008), professeur associé à l'université d'Evry (1999-2002), professeur associé à Sciences Po (2002-2008), professeur associé à l'IAE de Paris (2011-2014). Ses travaux portent sur la modélisation financière, sur l'histoire et l'épistémologie de la 

Thomas Lagoarde-Segot

Thomas Lagoarde-Segot, Doyen Associé à la Recherche (Marseille-Toulon) est Professeur Associé d’Economie et Finance Internationale à KEDGE Business School et chercheur associé au LEST, UMR CNRS 7317, Aix-Marseille Université, France. Professeurs des Universités qualifié (section 06), il détient un doctorat de Finance Internationale de Trinity College Dublin et une HDR en sciences économiques d’Aix-Marseille Université. Editeur associé des revues Research in International Business and Finance, International Review of Financial Analysis, et Entreprise et Société, ses recherches portent notamment sur les pays émergents, la finance sociale, l’histoire financière et la philosophie économique. 

Emmanuel Picavet

Emmanuel Picavet a été Assistant au département d’études françaises de l'Université d'Edimbourg, Maître de conférences en philosophie politique à l'Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, Professeur de philosophie pratique à l’université de Franche-Comté (Besançon) et il est, depuis 2012, Professeur d’éthique appliquée à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Sa  thèse de doctorat, préparée sous la dir. du Professeur Bertrand Saint-Sernin, intitulée Choix rationnel et vie publique, a été soutenue en 1994 à l'Université Paris 4 Sorbonne et une seconde version  de ce travail a paru aux PUF en 1996.

Parmi ses autres publications, on peut mentionner : Approches du concret. Une Introduction à l'épistémologie (Ellipses, 1995), Kelsen et Hart : la norme et la conduite (PUF, 2000), La Revendication des droits (Classiques Garnier, 2011) ainsi qu’une édition de l’Essai sur les données immédiates de la consciences d’Henri Bergson (Garnier-Flammarion, 2013).

Il dirige avec Gilles Campagnolo la Revue de philosophie économique/ Review of Economic Philosophy et il est esponsable de la filière de Master Recherche « Philosophie et sociétés » à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Il co-dirige avec Christian Walter la Chaire « Ethique et Finance » du Collège d’Etudes Mondiales (Fondation « Maison des Sciences de l’Homme », Paris) au sein duquel a pris forme le projet partenarial CHRONOS. Il est aussi membre associé du Centre de Recherche en Ethique de l’Université de Montréal (CREUM). Avec Kathia Martin-Chenut, il dirige l’axe « RSE » de l’ISJPS (UMR 8103). Membre du bureau de la Société Française de Philosophie, E. Picavet est également le représentant de la France au comité de direction de la Fédération Internationale des Sociétés de Philosophie.

Denis Dupre

Après avoir passé 15 ans dans divers organismes bancaires, Denis Dupré (Ingénieur; Doctorat de Finance de l’Université Paris-IX Dauphine ; Master de philosophie) enseigne la finance et l’éthique à l'université Grenoble-Alpes et à l’ENSIMAG (INPG Grenoble, France). Il a été titulaire de la chaire « Managers Responsables » à l’Université de Grenoble après avoir été responsable de l’axe finance au laboratoire du CERAG. Il a donné des cours à Pékin et l’université de Shanghai (Chine), L’université de Genève (Suisse), l’université de Jendouba (Tunisia) et l’université de Belo Horizonte (Brazil).

Denis Dupré alerte, depuis 1998, sur les risques de démesure de notre système financier et sur la puissance exponentielle de l'économie nuisible. Il a proposé des actions collectives pour remettre la finance à sa place en vue d'élaborer une économie au service des projets d'autonomie des hommes et a participé à quelques initiatives pour réformer la finance (Finance et biens communs à Genève, Finance And Sustainability en France, Stopevasionfiscale).

Il est l’auteur de nombreux articles et livres sur l'éthique, la finance et l'écologie territoriale [souvent en version gratuite sur son site internet « Finance responsable » : parmi eux “Ethique et capitalisme ”, édité par Economica en 2002; “La Planète, ses crises et nous ” écrit avec Michel Griffon, édité par Atlantica en 2008 ; “Gestion des risques bancaires : L’apport des IFRS et De Bâle II ” écrit avec Pascal Dumontier édité par Banque Editeur en 2008 ; “Camp planétaire ”, édité par Yves Michel en 2018 et “La fabrique collective de la monnaie ”, édité par Jouquetti en 2019.

DR Enrique Martinez

I have a scientific background in biology where ecology of seaweeds was my first field of research for twenty years, since 1983 to 2003. Afterwards I started a new research line on Quinoa, an ancient Andean crop.

This research opened more my eyes to possible social and economic aspects for giving new openings to our scientific results. Particularly more if these research activities were done by promoting cooperative work among different research groups. These groups were highly productive even if they were working on different scientific lines, or in different countries, but well-coordinated (see list of projects and publications in enclosed CV).

In 2012 I came to France to deepen my thoughts on the way how our scientific results could give stronger and sooner impact on social life. Soon after this year the world was facing the COP 21st meeting on Climate Change in Paris. Besides, the Pope Francis was presenting his Encyclical Laudato Sii to say that the world suffers from over-exploitation of its resources and from pollution.

Yet He says that the world suffers mainly from our humankind not respecting human beings.

I have finished a Master’s degree on Education here in France to explore how soon we can teach children and young people to work in teams for common goals. This subject, I conclude, is not very easy as teachers should show first, by their own mutual collaborative work at schools, that this is possible. By now I teach Environmental Resilience at ESAIP engineers’ school at Aix en Provence. I am also a member of the Foyer de Charité, an international institution, at their Lambesc site.

Jacques Ninet

Jacques Ninet est consultant, conseiller pour la recherche du Groupe la Française et membre du Conseil des experts de Convictions AM. Diplômé de l'ESCP et ancien élève de l'Institut Technique de Banque, il a partagé sa vie professionnelle entre les marches financiers et l'Université. Il a notamment occupé des fonctions de responsable des financements au CEPME, puis dirigé les équipes de gérants de diverses sociétés d'Asset Management, dont Fimagest, Barclays et dernièrement Sarasin France.

Tout au long de sa carrière il a exercé des activités d’enseignant-chercheur associé dans des masters spécialisés en finance, tout en participant à divers groupes de recherche sur la finance responsable et le développement durable.

Il vient de publier « Taux d’intérêts négatifs, le trou noir du capitalisme financier » aux éditions Classiques Garnier Il a contribué aux ouvrages collectifs suivants : Crise économique, complexité financière et responsabilité sociale. In « Risques et complexité » Institut Fr. Bull. L’Harmattan, mars 2003. Extreme Events in Finance: A Handbook of Extreme Value Theory and its Applications. Wiley  2015; La finance autrement ?    Réflexions critiques sur la finance moderne.  Presses Universitaires du Septentrion  2016. Il a également publié dans des revues à comité de lectura: Les déterminants récurrents de la formation des bulles financières.  Economie Appliquée II-2004; Analyse des performances de portefeuilles ISR.  Economies et Sociétés 2010 ; Soutenabilité et crise globale. Economies et sociétés 2012  ; Le XXI ° siècle sera coopératif ou ne sera pas. Economies et sociétés 2014 ;Surendettement, taux zéro et euphorie boursière. Entreprise et société  2017.

Jezabel Couppey-Soubeyran

Jézabel Couppey-Soubeyran est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et conseillère éditoriale au CEPII, co-rédactrice en chef de l’Économie mondiale (coll. Repères éd. La Découverte) et de la Lettre du Cepii.

Elle enseigne l’économie monétaire et financière et dirige une formation de 3ème cycle dédiée au contrôle des risques bancaires. Ses travaux portent sur les banques, le financement de l’économie et la régulation financière.

Auteur de plusieurs ouvrages d’économie académiques et grand public, elle a notamment publié Blablabanque. Le Discours de l’inaction (Ed. Michalon, sept. 2015), L’économie pour toutes avec Marianne Rubinstein (Ed. La Découverte, mai 2014, prix Lycéen Lire l’économie 2014), et Parlons banque en 30 questions avec Christophe Nijdam (Ed. La Documentation française, 2ème édition, 2018). 

Roland Perez

Roland PEREZ, ancien élève de l’ENS de Cachan (1960-63), est titulaire d’un doctorat d’Etat en sciences économiques (Paris I, 1970) et des agrégations de techniques de gestion (1965) et de sciences économiques et de gestion (1971).

Après avoir été en poste successivement à Lille (1963-66), Tunis (1966-68), au CNRS Paris (1968-71), à Amiens (1972-81) - où il a été Président de l’université -, puis à Montpellier I (depuis 1981) où il a été directeur de l’Ecole doctorale « Economie et Gestion » (1998-2003) et est devenu professeur émérite en 2003. Il a, par ailleurs, été conseiller scientifique au Ministère (1982-85 et 1998-2002), directeur d’un centre international (Institut agronomique méditerranéen 1986-96) et administrateur de plusieurs entreprises et institutions (Péchiney, Agropolis, Fondation Sud….)

Roland PEREZ a travaillé successivement sur la finance d’entreprise, l’économie industrielle, l’analyse stratégique et la gouvernance des firmes et groupes. Il a participé à l’encadrement de nombreux programmes de recherches dans ces domaines, ainsi qu’à l’animation du milieu scientifique et a encadré une centaine de thèses (doctorat, MSc, HDR).

Ses travaux récents portent sur les stratégies industrielles et financières des multinationales agro-alimentaires et sur les questions générales de management, finance et gouvernance dans une perspective de développement soutenable.

Il a été coordinateur du programme partenarial international FAS - Finance and Sustainability (2009-2015) et est modérateur du forum « finance et biens communs » (2014-…). Roland PEREZ est docteur honoris causa et membre de plusieurs institutions académiques en France et à l’étranger.

Il a notamment été Président de la Société Française de Management (SFM) en 2006, et du Réseau international sur les Organisations et le Développement durable (RIODD) en 2007-2009

ULJ Clerwall

Ulf Clerwall is a political economist, risk management consultant and regulatory expert with 20 years of experience in the financial industry in France and the UK. With a particular interest in environmental and social finance, he is a founding member and has served on the board of Alliance Sciences Sociétés (ALLISS), an organization that coordinates around 100 research organizations, NGO’s, trade unions and professional organizations around the issues of open innovation and participatory research.

He currently serves as the program manager and coordinator of the UNESCO Chair Bernard Maris Economy and Society, with particular regard to its educational and open source research activities.

Yamina Tadjeddine

Yamina Tadjeddine est professeure des universités de sciences économiques, à l’Université de Lorraine et rattachée au BETA. Ancienne élève de l’ENS de Cachan (section économie gestion), agrégée du secondaire, elle a réalisé son doctorat à l’Ecole Polytechnique sous la direction d’André Orléan, puis a rejoint l’équipe de Michel Aglietta à l’Université de Nanterre.

Ses recherches portent sur la compréhension socio-économique des comportements financiers. Elle a publié de nombreux articles scientifiques et de vulgarisation et trois ouvrages ; le dernier coédité avec I. Chambost et M. Lenglet Making of finance: perspectives from social sciences, est paru en 2018. Elle intervient régulièrement dans les médias et auprès de la société civile sur les questions bancaires et financières.

Email :yamina.fourneyron@univ-lorraine.fr

Laurence Le Poder

Laurence Le Poder est professeure associée à KEDGE Business School. Elle  est titulaire d'un doctorant de l'Université d'Aix Marseille. Ses cours et ses recherches s’inscrivent dans le champ de la gestion de crise et de nouvelles approches de l’économie. 

Intéressée par l’innovation pédagogique, Laurence Le Poder développe des modules de cours en élaborant des scénarii pédagogiques différenciés (pédagogie renversée, pédagogie inversée, learning by doing), en présentiel, en blended learning et en e.learning.

Dans le cadre de son cours de Gestion de Crise, elle développe, depuis 2012, une simulation originale et innovante en termes pédagogique : la « Nuit de la Crise à Kedge Business School ».

Xavier Hollandts

Xavier Hollandts, KEDGE BS, Professeur associé, HDR, Département Management

Docteur et HDR en Sciences de Gestion, il enseigne l’entrepreneuriat et la stratégie à KEDGE BS. Il accompagne également les étudiants dans la construction de leur business model et notamment grâce à l’incubation.

Ses recherches se concentrent sur la gouvernance des entreprises et les questions de théorie de la firme. Spécialiste des questions agricoles, il intervient régulièrement dans les médias sur ces différentes thématiques. Depuis mars 2012, il assure coordination de la chaire de recherche Alter-Gouvernance (www.alter-gouvernance.org).

Il est l’auteur du Référentiel de gouvernance des coopératives agricoles. Ses travaux académiques ont notamment été publiés dans Corporate GovernanceJournal of Institutional Economics, la Revue Economique, La Revue d’Economie Industrielle, la Revue Française de Gestion, la Revue Français de Gestion des Ressources Humaines, Management International, ou la Revue Française de Gouvernance d’Entreprise.

Stephanie Giamporcaro

Dr Stephanie Giamporcaro is currently Associate Professor in Sustainable and Responsible Finance at the Nottingham Business School and she is a visiting associate professor at the University of Cape Town Graduate School of Business.

From 2002 to 2008, she was head of Sustainable and Responsible Investment Research for the French think tank Novethic.

She obtained in 2006 a PhD in Social Sciences from the University Paris V Rene Descartes. Her academic work has been published in leading academic journals such as Organisation Studies and Journal of Business Ethics. She is the director of publication for the African Investing for Impact Barometer.

She is also the author of award winning case studies focusing on Dilemmas in Responsible Investment.

Chantal Naidoo

Chantal Naidoo is a doctoral researcher and guest lecturer in Climate Finance at the Science Policy Research Unit (SPRU) at the University of Sussex.

Her research speciality is the role of financial systems in sustainability transitions processes, national development banks and national financing strategies for climate action.

Her geographic scope is the Global South, specifically Africa and Latin America.

She has private and development finance experience in South Africa and the US and consults for global policy thinktanks, multilateral and bilateral development institutions more broadly on climate finance.

Hugues Chenet

Docteur en Géophysique, Hugues Chenet est chercheur honoraire à University College London (Honorary Senior Research Associate, University College London – Institute for Sustainable Resources), et chercheur associé à la Chaire Energie et Propsérité (ENS/X/ENSAE). Il a co-fondé le think tank 2° Investing Initiative, dont il est administrateur, et en fut le Directeur Scientifique (2012-16). Il collabore avec la Chaire UNESCO Bernard Maris Économie Sociétés (économie de l’anthropocène), et le Rockefeller Foundation Economic Council On Planetary Health at Oxford Martin School.

Hugues a débuté sa carrière en 1999 dans la recherche académique à l’Institut de Physique du Globe de Paris, l’Université Paris Diderot, puis à l’agence spatiale japonaise (ISAS-JAXA, Tokyo). Il travaille ensuite à partir de 2007 sur les risques naturels et la soutenabilité sous un angle plus appliqué au sein du cabinet de conseil en management OTC Conseil, où il développe différentes approches d’évaluation et de gestion du risque climatique pour les institutions financières. En 2012 il fonde l’ONG 2° Investing Initiative qui vise à aligner le secteur financier avec les objectifs climatiques. Depuis 2016, Hugues collabore avec différents programmes de recherche et d’enseignement en France, et à l’étranger (e.g. UCL, ISM, Institute for Global Environmental Strategies (Japon), MinesParisTech, Université Lyon 2, AgroParisTech, Université Paris Ouest).

Hugues Chenet, PhD in Geophysics, is Honorary Senior Research Associate at University College London – Institute for Sustainable Resources, and Research Associate at Chair Energy and Prosperity (ENS/X/ENSAE). He is Co-Founder and Non-Executive Director of the 2° Investing Initiative think tank and was 2°ii ’s Scientific Director (2012-16). Hugues also collaborates with the Chaire UNESCO Bernard Maris Économie Sociétés (economics of the Anthropocene), and the Rockefeller Foundation Economic Council On Planetary Health at Oxford Martin School.

Hugues started his career in 1999 in academic research, at the Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) and University Paris Diderot, then at the Japanese Space Exploration Agency (ISAS-JAXA, Tokyo). From 2007, he then worked for a management consulting firm (OTC Conseil) where he developed new assessment and management approaches for climate risk in finance. In 2012, he founded the 2° Investing Initiative non-profit organisation, which aims at aligning the finance sector with climate goals. Since 2016, Hugues collaborates with different research and teaching programmes, in France and abroad (e.g. UCL, ISM, Institute for Global Environmental Strategies (Japan), MinesParisTech, University Lyon 2, AgroParisTech, University Paris Ouest).

Isabelle Chambost

Isabelle Chambost est maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et chercheuse au Lirsa. Ancienne élève de l’ENS de Cachan, elle réalise ses études en économie à l’université de la Sorbonne puis à l’Ecole nationale des Ponts et chaussées (ENPC) et devient agrégée en économie-gestion puis diplômée d’expertise-comptable.
Ses travaux portent sur les processus de financiarisation, leur développement et leur diffusion – notamment via la pénétration des représentations comptables –, leurs conséquences sociales et sociétales ainsi que sur leurs alternatives.
Elle a notamment co-édité la fabrique de la finance (Presses du Septentrion, 2016) puis The Making of Finance: Perspectives from the social sciences (Routledge, 2019) avec Marc Lenglet et Yamina Tadjeddine ainsi que L’autogestion à l’épreuve du travail. Quelle émancipation ? aux Presses du Septentrion (2020) avec O.Cleach, Simon Le Roulley, Frédéric Moatty et Guillaume Tiffon.

Retour en haut